Le Panel Allocation mise sur les actions pour finir l’année

le 05/11/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les gestions consacrent près de la moitié de leurs portefeuilles aux actions, soit le plus haut niveau depuis l’été 2011

A quelques semaines des bilans 2012, les gestions misent plus que jamais sur les actions pour améliorer leurs performances, notamment celles qui auraient pris du retard pour jouer le rebond de début d’année et celui de l’été. Et pourtant, depuis un mois les actions ont cessé leur progression. Tant le CAC 40 que l’EuroStoxx 50 ou le S&P 500 sont quasiment stables, voire en léger recul.

Désormais, le Panel Allocation consacre 49% de son portefeuille aux actions, soit une hausse de 2 points en un mois, et un retour sur un plus haut niveau depuis juillet 2011. Plus de la moitié des membres du «Panel Allocation» se sont renforcés en actions, la plupart de 1 à 3 points, hormis BlackRock (+6 points à 56%) et Aviva (+14 points à 49%). Seuls State Street (-2 points à 59%) et Crédit Agricole (-1 point à 54%), déjà très exposés aux actions se sont légèrement allégés. Très largement, les gestions surpondèrent les actions par rapport à leurs portefeuilles de référence, hormis Allianz GI, CM-CIC, La Française AM et Russell, qui, plus prudents, restent sous-pondérés.

Conséquence de ce renforcement en actions, les panélistes ont réduit de 2 points à 5% leur position en cash, le plus bas niveau depuis mars 2011. Un signe d’optimisme, marquant la baisse de l’aversion pour le risque du Panel Allocation. Plus de la moitié des gestions ont réduit, parfois à zéro, leur part en monétaire, notamment La Française, passée de13% à 0%, et Natixis, de 10% à 5%.

Du côté de l’obligataire, les avis restent partagés. Si la moitié des répondants a conservé sa position, un quart s’est allégé (dont -12 points à 36% pour Aviva) et un quart s’est renforcé. En particulier, La Française AM (+10 points) qui consacre maintenant les deux tiers de son portefeuille à l’obligataire. Quant aux actifs alternatifs (immobilier, matières premières,…), ils ne pèsent toujours que 7% des portefeuilles du Panel.

allocation actifs
ZOOM
allocation actifs
PANEL MENSUEL ALLOCATIONS
ZOOM
PANEL MENSUEL ALLOCATIONS

A lire aussi