François Fillon s’en prend à la détérioration de l’axe franco-allemand

le 05/11/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Dans un entretien accordé au quotidien, l’ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy, François Fillon, reprend à son compte les critiques formulées par Berlin qui regrette le manque de réformes structurelles en France, en mettant également en avant ses effets sur la détérioration de l’axe franco-allemand. «Les relations entre la France et l’Allemagne sont entrain de se détériorer du fait d’une trop forte divergence dans la politique économique de la France et de celle de l’Allemagne» estime ainsi François Fillon. Et d’ajouter en outre qu’une «récession en France implique que l’ensemble de la zone euro risque de basculer» en zone de danger.

A lire aussi