Le FMI prend part au débat sur la compétitivité

le 05/11/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le FMI prend part au débat sur la compétitivité. Photo: PHB/Agefi

Le jour où Louis Gallois propose une batterie de mesures pour accroître la compétitivité des entreprises françaises, le FMI participe au débat. Il a publié cet après-midi un rapport invitant la France à saisir «une opportunité unique pour entreprendre des réformes d'envergure». Les experts de Washington recommandant notamment de s’atteler à «corriger les dysfonctionnements du marché du travail qui entravent l'investissement, l'emploi et, en fin de compte, la croissance ; et accroître la concurrence dans le secteur des services».

Pour abaisser le coût du travail, ils se prononcent en faveur d’un transfert de charges vers les taxes indirectes (TVA) et d’une modération des salaires, notamment en ce qui concerne le Smic. Le FMI, qui prévoit par ailleurs une croissance de 0,4% en France l’an prochain, estime que «si, en 2013, la croissance économique rebondit au niveau envisagé par le gouvernement, les mesures prises dans le projet de loi de Finances devraient permettre d'atteindre l'objectif budgétaire».

A lire aussi