AG2R La Mondiale réorganise l'ensemble de sa gestion d'actifs

le 24/10/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Agicam et LMGA devraient fusionner courant 2013 et converger avec une partie de la direction des investissements du groupe, qui gère 55 milliards d'euros

AG2R La Mondiale remet à plat ses activités de gestion d’actifs. Le groupe paritaire et mutualiste a dévoilé la semaine dernière en interne un projet de rapprochement de ses différentes structures dans ce domaine, selon plusieurs sources concordantes. Présentée par Sylvain de Forges, directeur général délégué, et Jean-Louis Charles, directeur des investissements, cette réorganisation est censée se concrétiser au deuxième semestre 2013, une fois obtenu l’accord des autorités de contrôle.

Le groupe de protection sociale détient aujourd’hui deux sociétés de gestion. La Mondiale Gestion d’Actifs (LMGA) gère une petite partie des réserves de l’assureur mutualiste, sur les actions et la multigestion. Le reste, notamment les taux, est sous la coupe d’équipes centralisées au niveau du groupe. Au total, environ 42 milliards d’euros d’actifs sont concernés. Agicam, de son côté, affiche environ 13 milliards d’encours, avec deux spécialités: l’épargne salariale (920 millions à fin juin), domaine où elle a racheté Gérer S2E à la Banque Palatine en 2010, ainsi que l’investissement socialement responsable, où elle revendique 1,5 milliard d’encours ISR. AG2R, Agicam est juridiquement filiale d’une troisième structure, Prado Epargne, qui exerce des activités de tenue de compte pour l’épargne salariale.

Le projet prévoit de fusionner LMGA et Agicam et d’y intégrer une partie de la direction des investissements d’AG2R La Mondiale. La nouvelle société de gestion récupérerait au passage la plupart des fonctions supports de Prado Epargne, avec laquelle il n'y aurait plus de lien capitalistique. Le projet pourrait conduire le groupe à internaliser des fonctions, notamment de reporting, aujourd’hui sous-traitées à BNP Paribas Securities Services.

Plusieurs raisons sont invoquées à l’appui de cette réorganisation. L’Autorité des marchés financiers aurait exigé du groupe qu’il mette en place une structure plus lisible.

L’effort de rationalisation a d’ailleurs déjà été fait il y a un an et demi pour les investissements immobiliers, placés sous un responsable unique. Ce souci de simplicité serait aussi une demande des clients externes à AG2R La Mondiale. D’autant que ce dernier a récemment décidé de se développer en direction des conseillers en gestion de patrimoine indépendants (CGPI). Agicam leur propose depuis peu sa gestion ISR par l’intermédiaire d’un tiers, Actif Manager.

A lire aussi