Bruxelles appuie la taxe financière à dix

le 23/10/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Un marché unique et plus homogène selon Algirdas Semeta. Photo: Commission européenne

La Commission européenne a publié aujourd'hui une proposition afin de soutenir l'initiative, désormais portée par dix pays, d'introduire une taxe sur les transactions financières (TTF), afin que le secteur financier participe à l'effort de réduction des déficits publics. «Je suis heureux que dix Etats souhaitent mettre en place une taxe sur les transactions financières telle qu'elle a été définie à l'origine par la Commission» a déclaré José Manuel Barroso, le président de la Commission européenne. Les dix Etats favorable à l'introduction de cette taxe sont : la France, l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, la Grèce, l'Italie, le Portugal, la Slovaquie, la Slovénie et l'Espagne.

Cette taxe «créera un marché unique plus solide et plus homogène et permettra de renforcer la stabilité du secteur financier», a souligné Algirdas Šemeta, commissaire chargé de la fiscalité. Il a exhorté le Parlement et le Conseil à donner à leur tour «rapidement le feu vert aux États membres qui veulent passer à une taxe européenne sur les transactions financières». La Commission présentera plus tard dans l'année une nouvelle version du projet de TTF, basée sur ses propositions de l'année dernière, mais adaptée à dix pays et non plus à l'ensemble des Vingt Sept. Le texte intégral de la Commission est accessible depuis la rubrique «Wikifinance» (textes de référence) du site Agefi.fr.

A lire aussi