Angela Merkel admet le particularisme des banques irlandaises

le 22/10/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Angela Merkel. Photo: Alessia Pierdomenico/Bloomberg

La chancelière allemande Angela Merkel et le Premier ministre irlandais Enda Kenny ont déclaré dimanche dans un communiqué commun que les dirigeants de la zone euro se pencheraient sur «le cas particulier» du secteur bancaire irlandais afin de le soutenir davantage. Les propos d'Angela Merkel sur les modalités du projet de supervision bancaire avaient suscité de vives réactions en Irlande, qui craint de voir s'éloigner un plan de soutien de grande envergure à son secteur bancaire. La chancelière allemande avait assuré vendredi que si le Mécanisme européen de stabilité (MES) pourra recapitaliser les banques quand l'union bancaire sera effective, il n'était pas question qu'il prenne en charge le legs du passé. «Il n'y aura aucune recapitalisation directe rétroactive», avait dit Angela Merkel. Enda Kenny rencontrera lundi à Paris François Hollande, pour la première fois depuis l'élection de ce dernier en mai.

A lire aussi