Angela Merkel fait de l’union budgétaire sa priorité

le 18/10/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Angela Merkel. Photo: Council of european union

L'Union européenne doit avoir des pouvoirs d'intervention clairement définis pour réagir lorsqu'un Etat membre viole les règles budgétaires communes, a déclaré jeudi la chancelière Angela Merkel, à quelques heures du sommet européen à Bruxelles. Devant le Bundestag, Angela Merkel a jugé que l'Europe avait beaucoup progressé dans le renforcement de la discipline grâce au pacte budgétaire. «Mais nous pensons - nous, c'est-à -dire l'ensemble du gouvernement allemand - qu'il faudrait aller plus loin en conférant à l'Europe de réels droits d'intervention dans les budgets nationaux», a-t-elle ajouté. A son arrivée à Bruxelles, le président français a fait valoir de son côté ses propres priorités, prenant le contre-pied de la chancelière : «Le sujet du conseil n'est pas l'union budgétaire, c'est l'union bancaire», a-t-il tranché.

A lire aussi