L'Espagne fait durer le suspense

le 15/10/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

En dépit de la dégradation de la note du pays, les taux souverains ont tendance à baisser

Plusieurs analystes doutent d’une intervention rapide de la Banque centrale européenne (BCE) sur le marché de la dette secondaire espagnole. Le président de la BCE Mario Draghi a confirmé que son programme de rachats de titres souverains sur le marché secondaire (OMT) était prêt à être activé. Encore faudrait-il que l’Espagne lance un appel au secours. Le sommet européen de jeudi et vendredi serait une occasion. Mais ni ses coûts de financement en baisse, ni le contexte électoral n’incitent le pays à franchir le pas.

Le lancement de l’OMT dépendra des engagements qu'acceptera de prendre l'Espagne. Illustration L'Agefi.
ZOOM
Le lancement de l’OMT dépendra des engagements qu'acceptera de prendre l'Espagne. Illustration L'Agefi.

A lire aussi