Class actions en cascades sur le Libor

le 15/10/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le quotidien indique que des particuliers américains ayant souscrit un emprunt immobilier ont pour la première fois ouvert une procédure d’action en nom collectif à New York concernant la manipulation du taux interbancaire. Les plaignants attaquent ainsi douze banques, parmi lesquelles Barclays, Bank of America et UBS, sous le prétexte que cette manipulation a correspondu à des taux d’emprunt plus élevés entre 2000 et 2009. Le quotidien souligne que des class actions ont déjà été engagées par des investisseurs ou des collectivités. Un avocat des plaignants, qui n’a pas estimé le montant des sommes en jeu, avance que la plainte pourrait regrouper 100.000 personnes.

A lire aussi