Le CAC 40 consolide le retournement à la baisse opéré près des 3.600 points

le 15/10/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le rally initié cet été dans la région des 2.900 points est vraisemblablement terminé

Le CAC 40 a reculé de 1,97 % à 3.389 points la semaine dernière sans toutefois réussir à casser le niveau sur lequel il avait rebondi une semaine plus tôt. Cela s’est traduit graphiquement par une stabilisation au-dessus des 3.345-3.350 points. L’indice vedette de la Bourse de Paris consolide ainsi sans doute la séquence baissière initiée à la mi-septembre près de la zone de résistance clé des 3.600-3.605 points (1) avant de reprendre le chemin de la baisse. L’analyse de la nature du rally enclenché en juin dernier à 2.920 points laisse en effet penser que celui-ci est arrivé à son terme. Cette remontée visait vraisemblablement à consolider la dynamique baissière entamée quelques mois plus tôt à 3.600 points et qui n’est pas terminée.

La règle d’alternance des phases de consolidation et des mouvements directionnels au sein d’une tendance et le profil caractéristique d’une phase de consolidation (2) qui a été celui de la reprise développée de 2.695 à 3.600 points entre septembre 2011 et mars dernier amènent à considérer la baisse qui a débuté à 3.600 points comme étant directionnelle. Cette dynamique directionnelle s’inscrit, dans ce cas, dans la tendance baissière engagée en février 2011 à 4.170 points et devrait au moins ramener l’indice au point de départ de la reprise technique initiée à 2.695 points. Cet objectif minimum n’a pas encore été atteint. Aussi, la hausse amorcée à 2.920 points doit-elle être considérée comme une consolidation prononcée ayant conduit le CAC 40 près de la limite des 3.600 points et au terme de laquelle l’indice a pris le chemin qui le mènera dans les mois à venir à 2.920 puis 2.695 points.

Dans ce contexte baissier à moyen terme, la région des 3.590-3.600 points, voire la zone de résistance qui se situe à 3.540-3.555 points (3), devrait contenir toute tentative de hausse avant que le support établi à 3.345-3.350 points ne cède. La prudence devra toutefois rester de mise jusqu’à ce que le retournement à la baisse que vient d’opérer le CAC 40 soit confirmé par la cassure de la droite qui soutient le «relative strength index» calculé sur 13 semaines depuis août 2011 (voir le bas du graphique ci-dessus) et par celle de la région des 3.285-3.290 points correspondant, entre autres, au point haut inscrit au début de juillet dernier et considéré désormais comme un support.

1) Point haut de mars 2012 et troisième retracement de Fibonacci de la baisse de 4.170 à 2.695 points.

(2) Mouvement structuré en trois grandes phases.

(3) Gap ouvert à la baisse le 17 septembre dernier et qui a agi comme résistance à deux reprises dans les jours qui ont suivi.

Analyse technique CAC 40
ZOOM
Analyse technique CAC 40

A lire aussi