Les encours de l’épargne salariale renouent avec la croissance

le 11/10/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

L'épargne salariale a retrouvé son dynamisme selon l'AFG. Photo: PHB/Agefi

Dynamisme retrouvé pour l’épargne salariale au premier semestre de 2012. Les actifs gérés dans ce segment s’établissent à 89,2 milliards d’euros, en progression de 4,5 % par rapport au 31 décembre 2011 mais en baisse de près de 5 % sur un an, selon les données fournies par l’AFG. Au 30 juin dernier, les fonds diversifiés (56,6 milliards d’euros) enregistrent une croissance de 2,5% sur un an mais les fonds d’actionnariat salarié (32,6 milliards d’euros) voient leurs encours fondre de 15,5% sur la même période.

Les investissements dans les fonds d’investissement socialement responsables (ISR) représentent quant à eux 13,1 milliards d’euros soit une progression de 33 % sur un an. Près de 23 % des encours de l’épargne salariale (hors actionnariat salarié) sont désormais investis sur des fonds ISR.

L’AFG rappelle qu’elle milite pour que le forfait social (passé de 8 à 20% selon la loi de finances rectificative du 16 août dernier) «soit modulé en fonction de la durée de blocage de l’épargne pour inciter en particulier les salariés à la constitution d’une épargne de long terme destinée au financement de nos PME et de notre économie en général».

A lire aussi