La Banque d'Espagne doute des objectifs de déficit de Madrid

le 05/10/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le gouverneur de la Banque d'Espagne a jugé «optimistes» les prévisions de croissance et de recettes fiscales retenues par le gouvernement dans son budget 2013, et estimé que les objectifs de réduction du déficit budgétaire pourraient ne pas être atteints. Luis Maria Linde a dit s’attendre à ce que l'économie ibérique se contracte d'environ 1,5% en 2013, contre une contraction de 0,5% prévue par le gouvernement.

A lire aussi