Le Parlement égyptien ne se prononcera pas sur l’aide du FMI

le 24/09/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

L'Egypte a fait savoir lundi que le prêt de 4,8 milliards de dollars qu'elle négocie avec le Fonds monétaire international n'aurait pas à être approuvé par le parlement, dont la Cour constitutionnelle a ordonné en juin la dissolution. Tout retard dans le versement des fonds affecterait la confiance des investisseurs, qui attendent désespérément le redémarrage d'une économie au ralenti depuis la révolution qui a renversé Hosni Moubarak en février 2011.

A lire aussi