Les économistes revoient à la baisse leur prévision de croissance française

le 21/09/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le consensus n'attend plus que 0,4% de croissance en 2013 alors que le gouvernement a bâti son budget sur une prévision de 0,8%

Les économistes sont de plus en plus nombreux à revoir à la baisse leurs perspectives de croissance en France pour 2013, ce qui renforce le doute sur la capacité du pays à tenir son objectif pour l’an prochain. Le gouvernement a récemment abaissé sa prévision de croissance à 0,8% contre 1,2% auparavant. Mais les analystes anticipent deux fois moins. Le consensus Forecasts qui compile 24 estimations s’attend en effet à une hausse de 0,4% du PIB français en 2013 (contre 0,5% anticipé il y a un mois), et 0,1% en 2012.

L’un des participants, COE-Rexecode a fait savoir hier qu’il tablait désormais sur une croissance limitée de 0,2% pour 2013 alors qu’il anticipait encore une hausse de 1,4% en mars. Pour l'institut, cette révision se justifie principalement par la «dégradation des anticipations d’investissement» des entreprises.

Les analystes de BNP Paribas viennent eux aussi de réviser leurs estimations de croissance pour la France et n’anticipent plus que 0,4% en 2013 alors qu’ils s’attendaient encore à 0,9% avant l’été. «La dégradation des indicateurs de confiance des ménages et des entreprises est de mauvais augure pour l'activité et risque de venir à bout de sa résistance à la baisse observée jusque-là, explique Hélène Baudchon, économiste chez BNP Paribas. La reprise de l'investissement devrait rester timide et le taux de chômage continuer de monter, jusque 11% environ à la fin de 2013».

Après trois trimestres consécutifs de stagnation de l’activité en France, la probabilité d’un repli au troisième trimestre se fait de plus en plus grande au vu des indices PMI français publiés hier par Markit. En septembre, l'indice PMI composite a baissé à 44,1 après 48,0 en août soit la plus forte baisse de l'activité dans le secteur privé depuis avril 2009.

Consensus croissance France. Illustration L'Agefi.
ZOOM
Consensus croissance France. Illustration L'Agefi.

A lire aussi