Les marchés saluent le feu vert de la Cour de Karlsruhe à la ratification du MES

le 12/09/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La Cour constitutionnelle de Karlsruhe. Photo: REA

La Cour constitutionnelle allemande a autorisé la ratification du Mécanisme européen de stabilité à condition que l'engagement de l'Allemagne soit limité à 190 milliards d'euros, comme prévu par le traité. Tout accroissement de ce montant devrait être approuvé au préalable par le Bundestag, la chambre basse du Parlement.

La Cour demande également que les deux chambres du Parlement soient consultées sur les opérations et décisions du MES, alors que le traité prévoyait une confidentialité relative aux décisions du mécanisme. Les huit juges de la cour de Karlsruhe ont aussi rejeté des recours contre le Pacte budgétaire de la zone euro et le programme de rachat d'obligations annoncé par la Banque centrale européenne. Angela Merkel se félicitant de cette décision, a également estimé que les pays en difficulté au sein de la zone euro devaient s'atteler eux-mêmes à la résolution de leurs difficultés. Une première réunion du MES aura lieu le 8 octobre.

A 11h, Crédit agricole s'envolait de 5,94%, signant la plus forte hausse de l'indice CAC 40 qui progressait dans le même temps de 0,68%. Société Générale avançait de 2,6%, Axa de 2,16% et BNP Paribas de 1,36%. Natixis s'envolait de 7,04%, signant la plus forte hausse de l'indice SBF 120 (+0,68%). De même, l'euro a touché un nouveau plus haut de quatre mois à 1,29017 dollar, contre 1,2845 dollar juste avant l'annonce, puis est retombé légèrement, autour de 1,2875. Les futures sur Bund allemand en revanche ont touché leur plus bas du jour de 139,75 et reculent de 63 ticks à 139,73.

A lire aussi