La Troïka lâche du lest au Portugal

le 11/09/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Les conditions attachées au plan d'aide de 78 milliards d'euros sont assouplies.

Vitor Gaspar ministre des Finances du Portugal. Photo: Joshua Roberts/Bloomberg

Les créanciers internationaux (FMI, UE, BCE) du Portugal ont accepté d’assouplir les conditions attachées au plan d’aide de 78 milliards d’euros, a annoncé le ministre portugais des Finances Vitor Gaspar. Les objectifs de déficit budgétaire sont désormais fixés à 5% du PIB pour 2012 (contre 4,5% précédemment), 4,5% pour 2013 (contre 3%) et 2,5% en 2014. Ces changements ont été dévoilés à l’issue du cinquième rapport de la Troïka.

Vitor Gaspar dit s’attendre à ce que la récession se poursuive l’an prochain, avec une contraction de l’économie de 1%, revenant sur une prévision antérieure d’une modeste croissance de 0,2%. La prévision d’une chute de 3% cette année reste inchangée. Le ministre des Finances estime que l’économie devrait commencer à se reprendre au second trimestre de 2013.

A lire aussi