Le FMI défend le coût des réformes financières

le 11/09/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Dans une étude examinant l’impact des réformes financières mondiales sur la tarification du crédit, le FMI arrive à la conclusion que les taux de crédit bancaire augmenteront en moyenne sur le long terme de 26 points de base (pb) aux Etats-Unis, de 17 pb en Europe et de 18 pb au Japon. Il ajoute que les bénéfices des réformes en termes de fréquence et de coût des crises financières font plus que compenser des «coûts économiques relativement faibles».

A lire aussi