«Le marché nous semble clairement orienté à la hausse de l'euro face au dollar»

le 10/09/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Hervé Chatot, gérant à La Française AM

L'Agefi : Quelles sont les conséquences de la réunion de Jackson Hole sur le dollar?

Hervé Chatot : Ben Bernanke n’a pas annoncé directement de troisième assouplissement quantitatif (QE3) mais a laissé encore une fois la porte ouverte à celui-ci, ce qui est, à notre sens, suffisant pour que le marché l’anticipe. De ce fait, et même sans action réelle immédiate de la Réserve fédérale, le dollar devrait rester sous pression. La réunion de Jackson Hole est donc baissière sur le dollar à nos yeux. On ne peut d’ailleurs exclure que, sans l’avouer ouvertement, les autorités monétaires américaines se satisfont de cette relative faiblesse du dollar, qui participe à la relance de l’économie.

Le renforcement de l’euro face au dollar devrait-il se prolonger ?

La réunion de la BCE de jeudi confirme les attentes du marché en donnant les détails de l’OMT (outright monetary transactions). La BCE achètera de la dette entre 1 et 3 ans de manière illimitée, stérilisée et sans plafond, mettant fin au précédent programme d'achat de dette (SMP) et avec pour objectif de réduire les spreads des pays concernés. La BCE renonce également à toute séniorité des achats. A court terme, même si les attentes du marché étaient déjà anticipées dans les cours euro/dollar proche des plus hauts de juin dernier, le contexte d’un éloignement d’un scénario d’éclatement de la zone euro par le soutien de la BCE couplé à un éventuel assouplissement quantitatif de la Fed, semble militer en faveur d’un euro plus fort. Le marché nous semble donc clairement orienté à la hausse de l’euro face au dollar. Ce scénario ne remet pas en cause cependant une appréciation à plus long terme du billet vert.

panel change
ZOOM
panel change

A lire aussi