La fin de l'euro coûterait à l'Allemagne 10% de son PIB

le 30/08/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Un effondrement total de l'euro amputerait au maximum de 10% le produit intérieur brut de l'Allemagne et l'abandon de la monnaie unique par la Grèce comporterait à elle seule d'importants risques pour l'activité économique, a mis en garde Lars Feld, l’un des conseillers économiques du gouvernement allemand, lors d’une intervention à Francfort. Il n'y a que peu d'options pour sortir de la crise, a conclu Lars Feld, soulignant que «la plupart d'entre elles ne sont pas très réjouissantes».

A lire aussi