Mario Draghi enfonce le clou

le 29/08/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Il réitère sa conviction que la BCE doit prendre des «mesures exceptionnelles», voire «aller au-delà des solutions monétaires habituelles».

Photo : Hannelore Foerster/Bloomberg

La Banque centrale européenne (BCE) doit parfois recourir à des "mesures exceptionnelles" pour assurer le succès de sa politique monétaire mais elle agira dans les limites de son mandat pour assurer la stabilité des prix, a déclaré son président Mario Draghi, dans les colonnes de l'hebdomadaire Die Zeit.

Préserver la stabilité des prix "requiert parfois d'aller au-delà des solutions monétaires habituelles", lorsque les marchés financiers "sont fragmentés ou tombent sous l'influence de peurs irrationnelles, explique-t-il dans cet article publié en anglais par la BCE sous le titre "L'avenir de l'euro : la stabilité par le changement". Il ajoute ainsi qu’"il faut résorber de tels blocages pour assurer une politique monétaire unique et donc la stabilité des prix pour tous les citoyens de la zone euro ; cela peut exiger, ponctuellement, des mesures exceptionnelles".

La BCE met la dernière main à un nouveau programme de rachat d'obligations visant à abaisser les coûts d'emprunt de l'Espagne et de l'Italie et Mario Draghi devrait en dire plus à ce sujet à l'occasion de la réunion de politique monétaire de la BCE du 6 septembre.

A lire aussi