La Catalogne met lourdement à contribution le fonds de secours espagnol

le 29/08/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Avec une demande de 5 milliards d'euros, la région est la troisième à solliciter un prêt auprès du fonds. Ses ressources ont déjà fondu de moitié

A peine rentré de vacances, le gouvernement catalan demande un prêt de 5,023 milliards d’euros au Fonds régional de liquidité pour «faire face aux échéances de ses dettes avant la fin de l’année». Croulant sous le poids de 42 milliards d’euros de dettes, soit 21% de son PIB, la Catalogne doit agir vite pour rembourser avant fin 2012 les 5,7 milliards d’euros qu’elle doit aux banques. Considérée comme l’une des régions espagnoles les plus riches, elle est aussi la plus endettée.

Les fonds devraient être versés en septembre. En revanche, le porte-parole du gouvernement catalan a souligné que le gouvernement de la région n’acceptera aucune condition politique. Selon lui, la Catalogne ne fait que réclamer son dû «parce que l’argent que nous demandons, c’est celui versé par les catalans via leurs impôts et géré par l’Etat espagnol. Demander un sauvetage à l’Union européenne et faire appel à l’Etat espagnol sont deux choses différentes (....). Dans le cas de l’Europe, ce n’est pas l’argent des Espagnols mais celui d’autres pays».

En d’autres termes, la Catalogne n’est pas prête à céder aux pressions de Madrid en échange du prêt qui servira «à respecter ses engagements en matière de déficit public», c’est à dire 1,5% du PIB fin 2012. Ces conditions feront certainement l’objet de la rencontre prévue le 20 septembre prochain entre Artur Mas, le président du gouvernement catalan et Mariano Rajoy, le chef de l’exécutif espagnol. Lors d’une conférence de presse en présence du président du Conseil européen Herman Van Rompuy, Mariano Rajoy a affirmé que Madrid «aidera la Catalogne comme les autres communautés» mais qu’il était nécessaire de réduire le déficit.

La Catalogne est la troisième région à solliciter le prêt après Valence (3,5 milliards d’euros) et Murcie (300 millions d’euros). Selon le quotidien Expansion, si toutes les régions suivent leur exemple, le fonds, doté de 18 milliards d’euros, risquerait de s’épuiser cette année. Le total des échéances des 17 régions espagnoles s’élèverait à 15,7 milliards d’euros. A elles seules, les trois communautés qui ont déjà sollicité l’aide consommeraient plus la moitié de son patrimoine. Selon Expansion, le gouvernement a laissé entendre que les ressources du fonds pourraient varier en fonction des quantités sollicitées.

A lire aussi