L'emploi américain fait baisser les marchés

le 06/07/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Chercheurs d'emploi à New York en mai 2012. Photo: Victor J. Blue/Bloomberg News

L'économie américaine a créé moins d'emplois que prévu en juin, augmentant d'autant la pression sur la Réserve fédérale pour qu'elle prenne des initiatives propres à relancer la croissance, par exemple un troisième assouplissement quantitatif (QE3). Le département du Travail a annoncé vendredi 80.000 créations d'emplois le mois dernier, alors que le consensus des économistes en attendait 100.000, après 77.000 emplois créés en mai (69.000 en première estimation). Le taux de chômage n'a pas bougé, ressortant à 8,2% en juin, comme en mai et comme prévu par les économistes. La nouvelle a accentué les pertes des indices boursiers européens, tandis que le S&P 500 cédait environ 1% à l'ouverture.

A lire aussi