Mario Draghi douche les espoirs des investisseurs

le 05/07/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Mario Draghi lors de sa conférence de presse du 5 juillet. Photo: Hannelore Foerster/Bloomberg

Les investisseurs n'ont pas été rassurés par le mutisme du président de la BCE, Mario Draghi, sur une éventuelle reprise du programme d'achat d'obligations de la banque centrale, laissant entendre que celle-ci ne s'y résoudrait désormais qu'en cas d'absolue nécessité. «Nous n'avons pas discuté d'autres mesures non conventionnelles», comme les LTRO, a déclaré le président de la BCE lors d'une conférence de presse. «Nous avons toujours dit que ces mesures non conventionnelles étaient temporaires et nous ne voulons pas nous engager sur de futures actions», a-t-il ajouté. Ces propos ont fait bondir le rendement de la dette espagnole à dix ans, jusqu’à 6,79%. La BCE a abaissé ses trois taux directeurs d’un quart de point.

A lire aussi