Le gouvernement grec reconnaît sortir des clous

le 05/07/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le nouveau ministre grec des Finances a reconnu qu'Athènes avait dévié d'une partie des objectifs que le gouvernement grec a acceptés en contrepartie du plan de sauvetage international de 130 milliards d'euros. «L'économie est passée par deux élections difficiles et le programme n'est plus sur les rails dans certains domaines, tout en l'étant dans d'autres», a déclaré Yannis Stournanas lors de sa première déclaration à la presse.

A lire aussi