La prudence reste de mise après la reprise prolongée de l'Euro Stoxx 50

le 02/07/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La probabilité d’un retour dans la région des 1.930 points semble forte malgré la spectaculaire poussée de la semaine dernière

Malgré un décrochage de 2,57 % lundi, l’Euro Stoxx 50 a réussi à progresser de 3,56 % à 2.265 points la semaine dernière. Et ce, grâce à la forte accélération (1), vendredi, de la remontée amorcée quelques jours plus tôt dans la zone de support établie à 2.120 points. L’indice paneuropéen a prolongé ainsi la reprise entamée début juin à 2.050 points. Cela étant, la prudence doit rester de rigueur quant à la marge de progression supplémentaire. Le mouvement qui a débuté à 2.050 points pourrait, en effet, n’être qu’un intermède dans la baisse enclenchée à la mi-mars à 2.610 points ; laquelle est soit une consolidation prononcée de la hausse initiée à 1.935 points en septembre dernier, qui aura été une hausse irrégulière dans ce cas, soit un mouvement directionnel qui s’inscrit dans la tendance baissière engagée en février 2011 à 3.075 points.

Dans le premier cas, le potentiel de baisse supplémentaire est faible, le seuil des 1.935 points étant un plancher. Cela dit, en l’absence de signal d’inversion de la tendance baissière développée depuis la mi-mars, le déploiement d’une dernière vague de baisse est possible. L’Euro Stoxx 50 pourrait ainsi revenir à 2.050 points, voire flirter avec le seuil des 1.935 points, avant de se réorienter durablement à la hausse avec la région des 2.610 points pour premier objectif.

Dans le second cas, que nous privilégions compte tenu de la structure en trois vagues - caractéristique d’une phase de consolidation - de la hausse enregistrée entre 1.935 et 2.610 points et du principe d’alternance des consolidations et des mouvements directionnels au sein d’une tendance, la baisse amorcée à 2.610 points n’est pas terminée. Cette descente devra, en effet, ramener l’indice paneuropéen au moins au point de départ de la dernière grande phase de consolidation, soit le niveau des 1.935 points. La cassure de cet objectif minimum plaiderait pour un retour dans la région des 1.765 points (point de retournement à la hausse de mars 2009), voire une baisse jusqu’à la borne basse du canal baissier potentiel au sein duquel l’Euro Stoxx 50 évolue depuis février 2011 (2), avant que l’on assiste à une tentative de retournement durable à la hausse. 

Dans l’immédiat, la probabilité est forte que la borne haute du canal baissier potentiel, laquelle passe à 2.471 points cette semaine, ou la zone de résistance établie à 2.355-2.365 points, contienne toute hausse supplémentaire et force l’Euro Stoxx 50 à reprendre le chemin de la baisse.

(1) Ouverture d’un gap à la hausse à 2.170-2.185 points et progression de 4,96 %.

(2) Cette droite passe à 1.560 points cette semaine et décroît de 9,2 points par semaine.

Analyse technique EuroStoxx
ZOOM
Analyse technique EuroStoxx

A lire aussi