Pour la Cour des comptes, la France doit trouver 33 milliards en 2013

le 02/07/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La rue Cambon, siège de la Cour des Comptes. Photo: PHB/Agefi

Réduire le déficit public de la France à 4,4% du PIB fin 2012 et 3% fin 2013 comme prévu dans le programme de stabilité suppose d'accentuer l'effort sur les dépenses et des hausses d'impôts, estime la Cour des comptes dans son audit présenté ce lundi. Selon la Cour, 6 à 10 milliards d'euros de recettes pourraient manquer pour tenir l'objectif cette année. Avec un déficit de 4,4% fin 2012, et à 3% fin 2013, un effort supplémentaire de 33 milliards d'euros sera nécessaire si la croissance est de 1%. Si la croissance n'est que de 0,5%, l'effort serait de 38,5 milliards, et il serait de 28 milliards si elle était de 1,5%. Une hausse temporaire d'impôt type TVA ou CSG pourrait être envisagée, ajoute-t-elle. Son audit s'appuie sur la prévision d'un déficit à 4,4% en 2012 et la date de 2016 pour le retour à l'équilibre. Il ne prend pas en compte le programme de François Hollande ni les mesures annoncées depuis son élection.

A lire aussi