Fitch prend acte du risque réduit de sortie de la Grèce de l'euro

le 18/06/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

L'agence de notation a constaté que la courte victoire du parti Nouvelle Démocratie, favorable aux mesures d'ajustement budgétaire, lors des législatives grecques de dimanche se traduisait par une diminution du risque de défaut désordonné d'Athènes sur sa dette et de sortie du pays de la zone euro. «La pression baissière sur les situations de crédit et les notes souveraines des Etats souverains de la zone euro augmentera tant qu'une voie crédible vers une union plus étroite et une réponse politique plus cohérente et plus unie n'existera pas», ajoute toutefois l'agence. «Cela implique un renforcement supplémentaire des pare-feu financiers contre la contagion». De son côté, Angela Merkel a dit ne pas pouvoir accepter le moindre assouplissement des engagements grecs en matière de réformes.

A lire aussi