Angela Merkel refuse les solutions miracles

le 14/06/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Photo: Bloomberg News

Malgré les signaux d'alerte sur les marchés, la chancelière allemande a fait preuve de la plus grande fermeté lors d'un discours devant le Parlement allemand : elle a invité à ses partenaires européens à s'attacher à la «tâche herculéenne» d'une intégration politique approfondie. Elle a rejeté dans le même temps les solutions contre-productives que constituent, selon elle, les euro-obligations et un mécanisme de garantie des dépôts des banques élargi. A la place de ces «solutions miracles», elle a appelé les membres de la zone euro à garder la tête froide et à emprunter le chemin de la rigueur.

A lire aussi