L'Espagne assure ne pas avoir discuté d'une aide europénne

le 06/06/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Photo: PHB/Agefi

Le ministre espagnol de l'Economie, Luis de Guindos, a assuré ce matin que l'Espagne n'a pas l'intention de solliciter un plan d'aide international pour ses banques dans l'immédiat. «Je n'ai absolument pas discuté de la moindre intervention dans les banques espagnoles aujourd'hui», a assuré Luis de Guindos à la suite d'une série de réunions à Bruxelles. Selon lui, Madrid ne prendra aucune décision avant de connaître les conclusions du rapport du Fonds monétaire international (FMI) sur les banques espagnoles, attendu le 11 juin, et d'un audit indépendant. Lors d’un point presse, le ministre français de l'Economie, Pierre Moscovici, a reconnu que «l'Espagne a lancé une série de réformes extrêmement significatives qui concernent à la fois la maîtrise de ses finances publiques, sa compétitivité et son secteur bancaire». Cela va dans «le bon sens». Mais selon lui, «si le gouvernement espagnol le souhaite, à un moment ou à un autre, nous avons dans la zone euro des instruments de solidarité que nous pouvons mobiliser très rapidement». A condition toutefois que l'intervention soit assortie d'outils de supervision.

A lire aussi