Les taux français et allemands touchent un nouveau plancher

le 01/06/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Illustration: Fotolia

L’aggravation de la crise des dettes souveraines en zone euro et l’attentisme des investisseurs a accentué le rallye obligataire des pays du coeur de la zone euro. Les rendements français à 10 ans se sont resserrés de 30 points de base en séance à 2,059%, et refluaient encore de 15 pb (à 2,20%) en fin d’après-midi. En Allemagne, les rendements à 2 ans sont brièvement rentrés en territoire négatif, tandis que le 10 ans atteint 1,16% et que les taux 30 ans sont inférieurs à ceux du Japon. Mais la baisse a profité à l'ensemble des dettes européennes, y compris à celle de l'Italie et de l'Espagne. En revanche, les investisseurs continuent à déserter les autres classes d'actifs, avec un plongeon d'environ 2,2% de l'Euro Stoxx 50 et la poursuite du repli du prix des matières premières. 

A lire aussi