La Chine cherche à tempérer les espoirs de relance massive

le 30/05/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La Chine a certes besoin d'investissements pour stimuler sa croissance économique mais Pékin ne devrait pas engager un deuxième plan massif de relance budgétaire, estiment des économistes influents, selon des propos rapportés mercredi par la presse officielle chinoise. Au début de la semaine, un responsable de la Commission nationale pour le développement et la réforme (NDRC) avait déjà jugé peu probable un plan de relance budgétaire de même ampleur que celui mis en œuvre durant la crise de 2007-2009.

A lire aussi