Rome veut apurer ses comptes avec le secteur privé

le 22/05/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le Premier ministre italien, Mario Monti, a indiqué que le secteur public allait rembourser entre 20 et 30 milliards d'euros de factures non-réglées au secteur privé d'ici la fin de l'année. U texte va permettre aux entreprises de réclamer le remboursement des impayés publics via un système de crédit d'impôts, mais également de solliciter les banques en utilisant les factures publiques comme garanties.

A lire aussi