La Gauche radicale réclame des négociations élargies en Grèce

le 14/05/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le chef de file de la Gauche radicale grecque (Syriza), Alexis Tsipras, a refusé de participer lundi à des tractations avec trois autres partis pour former un gouvernement d'union nationale et exige l'ouverture de pourparlers élargis à toutes les formations politiques, hormis l'Aube dorée d'extrême droite. Syriza a donc décidé de rejeter la nouvelle invitation à négocier lancée par le président grec Karolos Papoulias.

A lire aussi