OFI AM engage une diversification progressive de ses activités

le 11/05/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe entend s'appuyer sur son socle de 50 milliards d'euros d'actifs pour étendre ses activités périphériques et viser le marché européen

«La croissance organique du marché français est nulle.» Tel est le constat dressé par le nouveau directeur général d'OFI Asset Management lors de la présentation des résultats du groupe qui s'est tenue hier. Et de préciser qu'un plan de redéploiement stratégique sera lancé dans les prochains mois. «Ce redéploiement se fera par des accords avec des distributeurs locaux» sur le marché européen exclusivement, précise Maxime du Chayla. L'objectif affiché est de signer des premiers clients dans les trois prochaines années «sans céder aux chimères et effets de mode».

Pour cela, OFI peut se reposer sur un socle de 50 milliards d'euros d'actifs sous gestion à fin mars 2012, avec une collecte positive de 1,7 milliard sur les trois premiers mois de l'année. Dans un contexte erratique, le groupe affiche pour objectif une collecte nette de 1,5 à 2 milliards (hors croissance externe) après 1,2 milliard en 2011. OFI AM a en outre dégagé un résultat net de 7,4 millions d'euros en 2011.

Les activités «OFI Core» (OFI AM, OFI Lux,...) génèrent 65% de l’activité totale avec 76,3 millions d’euros de chiffre d’affaires, alors que les mandats institutionnels ne pèsent que 23,8 millions (20%) et que les activités périphériques restent marginales. Avec 7,1 millions de chiffre d’affaires générés par NewAlpha AM, 3,4 millions par le fonds infrastructures Infravia et 2,9 millions par OFI Reim, les activités périphériques ne pèsent en effet que 11% du revenu global du groupe.

OFI mise sur le partenariat signé par NewAlpha AM avec le sud-coréen Woori Absolute Partners qui a conduit à la création d'une structure d'incubation de gérants asiatiques à Singapour: elle vise 200 millions de levée de fonds. De plus, après le lancement d’un premier véhicule de 168 millions, OFI Infravia compte créer deux nouveaux fonds cette année avec un objectif de 400 millions. Sans compter sur le «gros potentiel» que représente le mandat obtenu pour gérer des actions chinoises dans le cadre du programme «QFII». Un partenariat devrait en outre être signé prochainement dans la multigestion diversifiée.

La création des structures MFO, dédiées aux «family offices», Zencap AM, spécialisé dans les actifs distressed et de crédit, OFI Premium, dans la distribution de services et produits pour les CGPI, avec OFI Gestion Privée, structurent les ambitions du groupe dans la gestion privée.

A lire aussi