Bruxelles réaffirme son soutien à la Grèce aux conditions prévues

le 07/05/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Affichages indiciels sur Boursorama et BNP en fin de matinée le 7 mai 2012. Photo: PHB/Agefi

La Commission européenne est prête à aider la Grèce à se réformer suivant les modalités de son deuxième programme de renflouement, a dit une porte-parole Pia Ahrenkilde-Hansen. Arrivés en tête des élections législatives, les conservateurs grecs ont entamé lundi une quête quasi désespérée de partenaires pour former une coalition gouvernementale. La peur du risque a de nouveau lundi hanté les marchés financiers qui, très préoccupés par l'impact des élections grecques en Europe, attendent du nouveau couple franco-allemand des mesures énergiques de sortie de la crise de la zone euro. En net repli à l'ouverture, les Bourses de la zone euro ont réduit leurs pertes en milieu de journée, à l'exception de la Bourse d'Athènes, qui cédait toujours quelque 7% vers 13 heures. En France, le CAC 40 ne perdait que 0,18%, même si le Crédit agricole, très exposé à la Grèce via sa filiale Emporiki, accusait la plus forte baisse de l'indice (-4%). La Bourse de Francfort a réduit également ses pertes (-0,9%) tandis que les Bourses de Milan (+0,74%) et de Madrid (+0,8%) se reprenaient, la Bourse de Londres étant quant à elle fermée. Le rendement du Bund est tombé à plus bas historique à 1,57% (-2 points de base) tandis que l'euro repasse au-dessus de 1,30 dollar.

A lire aussi