Olympia poursuit la consolidation de la multigestion alternative

le 25/04/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le gérant français de fonds de fonds se rapproche de son concurrent américain Kenmar. Le nouveau groupe gérera 3,3 milliards de dollars

Le mouvement de consolidation se poursuit dans le paysage de la multigestion alternative, HDF Finance apparaissant comme l’un des derniers acteurs indépendants français du secteur. Après l’annonce cette année de la reprise d’Héritage AM par Rothschild & Cie Gestion, suivie de celle de Nexar par le suisse Union Bancaire Privée, Olympia a annoncé son rapprochement avec sa concurrente américaine Kenmar.

Le nouveau groupe, rebaptisé Kenmar Olympia et détenu à parité par les deux entités, gérera 3,3 milliards de dollars (2,5 milliards d’euros) d’actifs, dont 1,4 milliard de dollars issus d’Olympia.

Ce rapprochement, dont la finalisation est attendue d’ici juillet, «s’inscrit dans une logique d’expansion. Les deux entités sont très complémentaires dans leurs activités et sur le plan géographique, Olympia ayant essentiellement une clientèle institutionnelle et privée basée en Europe continentale et Kenmar une clientèle principalement institutionnelle aux Etats-Unis et en Asie et à l'international», relève Stéphanie Visayze, directrice marketing d’Olympia.

Kenmar Olympia, qui disposera de bureaux à Paris, New York, Londres, Zurich, Genève et Singapour, entend par ailleurs poursuivre son développement géographique et «reste ouvert à d'autres opportunités de croissance externe, notamment en Asie», indique la dirigeante.

Le nouveau groupe, dont le holding devrait être basé dans une zone offshore, mise également sur la complémentarité des produits. Olympia vend des fonds de fonds multi-stratégies en gestion alternative et traditionnelle et propose également de l’assurance vie et des services de «family office». Kenmar, axé sur les stratégies directionnelles et systématiques, dispose par ailleurs d’une plate-forme de comptes gérés, «dont la transparence et la liquidité font l’objet d’une demande croissante par notre clientèle européenne», selon Stéphanie Visayze.

Ken Shewer et Marc Goodman, cofondateurs de Kenmar, prendront la codirection des investissements du nouveau groupe et le patron d’Olympia, Sergio Heuer, la direction générale.

Ce rapprochement remanie une nouvelle fois le capital d’Olympia. Après un MBO réalisé en 2006 par le fonds français Sagard aux côtés du management, la société avait été reprise intégralement par son concurrent américain Richmond Capital Partners en avril 2011.

A lire aussi