L'épargne salariale reste prisée en France

le 24/04/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L'encours d'épargne salariale a reculé de 3,5% en un an en France. Photo: PHB/Agefi

Le bon niveau de collecte n'aura pas suffi à effacer la chute des marchés. L'encours d'épargne salariale a reculé de 3,5% en un an en France pour s'établir à 85,3 milliards d'euros fin 2011, dont 45 milliards investis en actions. Les versements ont pourtant progressé de 20% l'an dernier à 16,3 milliards d'euros : 4,8 milliards au titre de la participation, 3,7 milliards au titre de l’intéressement, 5,2 milliards au titre des versements volontaires des salariés et 2,6 milliards au titre de l’abondement des entreprises. Les retraits ont atteint 11,3 milliards, laissant ainsi la collecte nette à 5 milliards d'euros. A fin 2011, 260.000 entreprises offraient un dispositif d'épargne salariale, soit 7% de plus en un an.

A lire aussi