L'Italie paye cher pour emprunter à trois ans

le 12/04/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Photo: Alessia Pierdomenico/Bloomberg

Le coût d'emprunt à trois ans de l'Italie a bondi de plus d'un point jeudi lors d'une émission obligataire qui a suscité une demande plus faible qu'escompté, illustrant les craintes persistantes des investisseurs face à la dette des pays les plus fragilisés de la zone euro. Le Trésor italien a placé pour 2,88 milliards d'euros d'obligations à trois ans - contre trois milliards d'euros espérés - au rendement moyen de 3,89%. C'est le rendement le plus élevé depuis la mi-janvier pour un papier de cette échéance, à comparer avec un taux de 2,76% lors d'une adjudication le mois dernier. Le ratio de couverture de l'adjudication ressort à 1,44 contre 1,56 précédemment. Le Trésor italien a par ailleurs adjugé pour 2 milliards d'euros - le maximum visé - d'obligations à moyen et long termes pour un ratio de couverture de 2,20. Le papier à échéance 2020 s'est écoulé au rendement moyen de 5,04% et le papier à échéance 2023 à 5,57%.

 

A lire aussi