La France présente son dernier programme de stabilité avant la présidentielle

le 11/04/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le gouvernement français a présenté son dernier programme de stabilité avant l'élection présidentielle. Le texte, qui sera ensuite présenté à la Commission européenne, prévoit que le déficit public sera réduit à 4,4% du produit intérieur brut fin 2012, 3% fin 2013, 2% fin 2014, 1% fin 2015 et zéro fin 2016. Ce déficit est estimé à 5,2% fin 2011, soit environ 100 milliards d'euros. Les hypothèses de croissance sont également les mêmes que celles retenues par Nicolas Sarkozy pour son programme présidentiel : 0,7% cette année, 1,75% en 2013 puis 2% par an jusqu'à 2016.

A lire aussi