Des retraités grecs contestent en justice l'échange de dette

le 06/04/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Une riche veuve grecque et un retraité poursuivent l'Etat pour l'argent qu'ils disent avoir perdu dans la restructuration de la dette souveraine. La veuve, âgée de 76 ans, affirme avoir perdu 200.000 euros, soit environ la moitié de son investissement dans les obligations d'Etat grecques. Le plaignant a perdu 4.000 euros. C'est la première fois que des épargnants grecs engagent des poursuites contre l'Etat en demandant à la justice de déclarer illégal et contraire à la constitution le décret d'application de l'échange de dette.

A lire aussi