Les créations d'emplois ont ralenti aux Etats-Unis en mars

le 06/04/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Chercheurs d'emploi au Texas en mars 2012. Photo: Eddie Seal/Bloomberg

Le nombre d'emplois créés a été largement inférieur aux prévisions en mars aux Etats-Unis, ce qui laisse penser que la Réserve fédérale dispose d'une marge de manœuvre pour un nouvel assouplissement monétaire, même si le taux de chômage est tombé à un plus bas de trois ans de 8,2%. Le nombre d'emplois créés a été de 120.000 en mars, a fait savoir le département du Travail vendredi, le plus faible depuis octobre 2011. Cette moindre croissance de l'emploi reflète vraisemblablement une atténuation de l'effet stimulant qui avait découlé d'un hiver anormalement doux. Les créations d'emplois de janvier et de février ont été révisées et montrent juste 4.000 emplois nouveaux de plus qu'en première estimation. La baisse du taux de chômage atteste elle d'une contraction de la population active. L'industrie a de nouveau connu un mois dynamique en matière d'emploi, 37.000 ayant été créés à la faveur notamment des performances de l'automobile après 31.000 en février. En revanche, le BTP a perdu 7.000 emplois, tandis que dans les services, l'emploi a augmenté dans la santé en particulier.

A lire aussi