Les derniers pans de la régulation des agences de notation en danger

le 30/03/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’opposition à la règle de rotation, dernier maillon sujet à controverse du projet de régulation des agences de notation mené par Michel Barnier, serait si forte que les ministres des finances européens auraient décidé de rayer purement et simplement le sujet de leurs agendas lors de leur réunion qui se tient aujourd’hui à Copenhague, selon le quotidien qui cite des sources diplomatiques. Le projet contraint les investisseurs à mener leurs propres évaluations, ainsi qu'à une rotation de ces notations ou à une prise en compte simultanée de plusieurs notes afin d'éviter toute décision automatique d'investissement lorsqu'une note est abaissée.

A lire aussi