L’obligataire passe en mode électronique

le 29/03/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Selon les calculs d’Omgeo cités par le quotidien, le volume des ordres obligataires traités par voie électronique a bondi de 21% l’an passé, sur fond de craintes des traders de défaillance de la part de leurs contreparties, de volonté de transparence ou de préparation aux nouvelles normes. La part électronique reste plus importante en Europe, alors que dans le secteur du marché de gros les volumes automatisés ont progressé en 2011 de 85% aux Etats-Unis et de 69% en Asie. La plateforme de trading de produits de taux MarketAxess par exemple a vu selon le quotidien sa part de marché globale progresser de 3 points l’an dernier, à 11%.

A lire aussi