Le Royaume-Uni diminue son appel au marché

le 22/03/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le budget 2012-2013, fiscalement neutre, prévoit 168 milliards de livres d'émissions d'emprunts

A l’occasion de la publication du Budget 2012-2013 hier, le chancelier de l’Echiquier britannique George Osborne a réaffirmé l’importance du maintien d’une politique de rigueur ainsi que son intention d’éliminer le déficit courant structurel du Royaume-Uni d’ici à 2016-2017. Le relèvement de la croissance pour cette année a écarté la perspective d’une récession pour le pays. Celui-ci aura donc moins besoin d’emprunter dans un contexte économique un peu meilleur qu’attendu.

George Osborne présentant la valise contenant le budget 2012. Photo: Jason Alden/Bloomberg
ZOOM
George Osborne présentant la valise contenant le budget 2012. Photo: Jason Alden/Bloomberg

A lire aussi