Le Canada est menacé de bulle immobilière

le 16/03/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Les prix de l'immobilier au Canada sont surévalués de 10% à 15%, a estimé vendredi Toronto Dominion Bank, la deuxième banque du pays. «Un déséquilibre significatif s'est créé et il pose un danger clair et actuel aux perspectives économiques à moyen terme du Canada», juge Craig Alexander, chef économiste de l'établissement.

A lire aussi