L’Allemagne s’offusque du dédain grec

le 08/03/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le ministre allemand de l'économie juge décevante l'incapacité de la Grèce à accepter l'aide offerte par Berlin afin de réduire le poids de sa bureaucratie et relancer l'investissement privé en attirant les investisseurs étrangers. «L'aide a à peine été acceptée, beaucoup a été accompli en vain pour l'instant, cela est très décevant», explique Philipp Rösler dans un entretien accordé au quotidien.

A lire aussi