Le Mécanisme européen de stabilité attendra la fin mars

le 02/03/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Les signatures du pacte de discipline budgétaire le 2 mars. Photo: Council of European Union.

Vingt-cinq pays européens ont signé vendredi le nouveau pacte de discipline budgétaire pour empêcher les dérapages. Cet accord était exigé par l'Allemagne en échange de sa solidarité financière avec ses partenaires de la zone euro. Mais avant même qu'il entre en vigueur, la vertu budgétaire que ce traité entend imposer est battue en brèche. Plusieurs pays se retrouvent déjà contraints de faire face à un dérapage de leurs finances publiques, en particulier l’Espagne qui a averti que son objectif de déficit public sera pour cette année de 5,8% du PIB au lieu des 4,4% prévus. Les Pays-Bas aussi, qui s'attendent dorénavant à ce que le déficit public atteigne 4,5% du PIB cette année mais surtout dépasse encore la limite de 3% jusqu'en 2015. Il reste que le Conseil européen de jeudi et vendredi n'a pas tranché la question des capacités du Mécanisme européen de stabilité (MES). La décision longtemps attendue sur le renforcement des ressources du MES interviendra sans doute d'ici fin mars. «Il se peut qu'il y ait des initiatives d'ici la fin du mois, pas forcément un sommet», a déclaré le Président français.

A lire aussi