Le régulateur suédois défend le trading haute fréquence

le 22/02/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

«Notre enquête montre que les effets négatifs liés au trading algorithmique et à haute fréquence sont limités», estime la Swedish Financial Supervisory Authority. «Il est évident que le trading a connu une transformation, et dans une certaine mesure une détérioration, mais la plupart des observateurs estiment que cela est dû à de multiples facteurs et non pas seulement à des techniques de trading plus rapides et plus informatisées », ajoute l’autorité.

A lire aussi