La BoE a envisagé un programme de rachat d'actifs plus important

le 22/02/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Deux membres de la Banque d'Angleterre ont voté en février pour un assouplissement monétaire quantitatif plus prononcé que celui qui a été finalement décidé, lit-on mercredi dans le compte rendu de la réunion des 8 et 9 février. David Miles s'est rallié à Adam Posen, partisan de longue date d'une attitude monétaire souple, pour préconiser une rallonge de 75 milliards de livres sterling au programme de rachat d'actifs de la banque centrale, alors que les sept autres membres du Comité de politique monétaire ont limité le supplément à 50 milliards, ce que les marchés attendaient.

A lire aussi