La Grèce placée sous surveillance internationale

le 21/02/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La Grèce placée sous surveillance internationale

Soulagement après l’accord sur la Grèce: l'euro s'est stabilisé autour de 1,3250 dollar dans la matinée. De leur côté, les rendements des dettes émises par les pays 'périphériques' de la zone euro se détendaient, avec un recul de 6 points de base, à 12,38%, du taux du papier à dix ans du Portugal, présenté comme le pays le plus fragile après la Grèce. L'opération de restructuration de la dette grecque détenue par les créanciers privés s'engagera dès cette semaine. Elle devrait se conclure début mars. Le ministère grec des Finances a annoncé après l'accord qu'Athènes ferait voter une loi qui contraindra les investisseurs privés qui n'ont pas pris part à l'échange de dette à prendre leurs pertes. D'ici mars, les autorités grecques devront également avoir mis en œuvre une liste de mesures prioritaires contenues dans le programme si elles veulent obtenir le premier décaissement. La Commission européenne enverra bientôt des dizaines d'inspecteurs permanents à Athènes afin d'assurer la bonne marche du programme. Cette présence sera accompagnée de la création d'un compte spécial pour traiter de manière prioritaire les remboursements de dette grecque, dont le principe sera inscrit dans la Constitution sous deux mois.

A lire aussi